Glandes Endocrines

Reprogrammation des Glandes Endocrines

Un travail est effectué à l’aide du point de guérison sur tous les plans (physique, émotionnel, mental, énergétique, spirituel …).

L’HYPOTHALAMUS

Nous sommes dans des automatismes. Il centralise toutes les informations en provenance de l’extérieur et de l’intérieur de l’organisme. Il comprend entre autre 2 centres ; le centre du plaisir et de la récompense et le centre de la punition. C’est lui qui gère le stress, et régule les comportements innés et acquis et l’expression des émotions (peur, colère, ennui, joie..) par son innervation avec le cortex cérébral et le système limbique. L’information est ensuite véhiculée par des molécules messagères au travers des 4 systèmes de régulation de l’organisme :

– Le système nerveux

– Le système endocrinien

– Le système immunitaire

– Le système neuro peptidique

LA GLANDE  PITUITAIRE : L’HYPOPHYSE

Cette glande endocrine est en relation directe avec le 6 chakras. Elle est située sous le cerveau dont elle dépend totalement. Elle est en relation avec le visage, les yeux, les oreilles, le nez, les sinus, le cervelet et le système nerveux central. C’est aussi le chef d’orchestre hormonal. Avec l’hypotalamus elle gère l’ombre et la lumière. Elle aide à l’équilibre des cotés YIN et YANG.

DYSHARMONIE :

Désordre dans les pensées.

On reste dans l’intellect ou dans la raison froide ou dans l’ego en  s’empêchant d’avoir une vision globale du TOUT.

Je deviens arrogant et méprisant pour les autres et en créant des relations conflictuelles. Si sa fonction est ralentie, je rentre dans la paresse et un manque d’intérêt. J’ai un sentiment d’impuissance ou le désir de puissance de moi. Le regard des autres devient obsessionnel. Je suis déphasé. Je suis totalement désorganisé. C’est la panique.

S’il y a un déséquilibre, mon coté YIN et YANG sont en conflit et déséquilibrent mon corps physique et mental qui n’arrivent plus à suivre.

LA THYROÏDE

Elle se trouve à la base du cou (5 chakras), et est relié directement à la gorge. Elle est en relation avec le système respiratoire, la gorge, la nuque, les mâchoires, les oreilles, la voix, la trachée, les bronches, le haut des poumons et les bras. C’est le centre de la parole, de l’expression verbale et de la créativité (permet d’exprimer ses joies, ses angoisses, ses larmes et ses sentiments). Elle a également une action sur le système neuromusculaire. La thyroïde  symbolise notre capacité à exprimer notre divinité, notre créativité. Elle nous montre comment nous prenons notre place au lieu de nous laisser limiter par les autres. Elle est la grande régulatrice du temps.

DYSHARMONIE :

Non expression de soi.

Je rationalise trop.

Je deviens rigide et je me refuse le droit d’exister

Ma communication est agressive ou inexistante.

J’ai le sentiment de ravaler des injures, que la vie est injuste et je deviens une  victime.
Je suis en conflit avec le temps : je me sens pressé, obligé d’aller toujours plus vite ou plus lentement.

J’ai l’impression d’avoir grandi trop vite et de ne pas être assez rapide face à la vie.

Je peux me sentir en position de soumission, en infériorité.

J’ai peur du pouvoir car je renie le mien et je deviens passif.

Impression de chaleur ou de froid.

Je me sens épuisé, la vie est au ralenti.

Les  PARATHYROIDES

Elles sont au nombre de quatre.

DYSHARMONIE :

Elle crée une hyperexcitabilité, avec des crises qui vont contracter les muscles et les nerfs

J’ai des difficultés pour  garder mon calme face à des contrariétés.

Je déprime.

Je vis une grande insécurité.

J’ai de la difficulté à gérer mes émotions et je me sens impuissant  à les exprimer.

Je m’isole du monde.

Je n’ai plus ni le goût, ni la joie de vivre.

Je me sens oppressé et gêné dans mes mouvements et mon expression.

J’ai peur d’exprimer mes frustrations et mon agressivité.

 

LES GLANDES SURRENALES

Elles  ont pour fonction première  de régulariser le pouls et la pression sanguine et de permettre au corps de ressentir les situations dangereuses. Elle est en relation avec le territoire.

DYSHARMONIE :

Trop grande préoccupation de mes biens matériels, méfiance des autres, et insatisfaction.

Si les surrénales travaillent en excès :

Je vis de mes peurs, du stress ou de l’inquiétude,

Je vis de l’insécurité.

Je suis colérique, agressif et impatient.

Je veux aller trop vite.

Si elles sont en défaut :

Je suis facilement découragé.

Je remets les choses à plus tard.

Je ne veux pas faire face à mes problèmes, je fuis.

Je suis paumé, déboussolé, égarer, isolé, sans repères.

 

LES OVAIRES

L’ovaire assume deux fonctions :

la libération d’ovules et aussi la production d’hormones.

DYSHARMONIE :

Je me sen répudié, rejeté par ma progéniture.

Mort d’un enfant ou drame concernant l’enfant.

Je me sens bloquer dans sa créativité, dans sa féminité.

J’ai le sentiment de perte, de culpabilité, d’impuissance.

J’ai un sentiment d’échec vis-à-vis des autres.

 

LES TESTICULES

Les testicules remplissent deux fonctions : produire des spermatozoïdes, et des hormones :

– La testostérone : qui va produire les spermatozoïdes.

– les androgènes : (Processus du métabolisme et de la croissance. Pilosité, voix et la libido)

DYSHARMONIE :

Elle est due à la mort d’un enfant.

J’ai le besoin de me couper de ma généalogie.

J’ai une stérilité intellectuelle

Je suis inquiet pour le futur.

J’ai le sentiment d’être entravé.

Relié à des peurs, à l’insécurité, à l’image du père  au pouvoir,

J’ai des doutes concernant le fait d’être un homme et ma capacité à procréer.

J’ai peur d’être juger (impuissance).

J’ai des difficultés à vivre les plaisirs (frigidité, douleurs).

Je suis frustré et en colère devant ma prison émotive (inflammation).

Je me sens toujours en conflit  par rapport aux autres.

 

LE THYMUS

Le thymus est une petite glande logée dans le thorax, au niveau du cœur et qui produit un type de globules blancs (lymphocytes T), jouant un rôle essentiel dans la réponse immunitaire de l’organisme. Elle est en relation avec le système immunitaire, le haut du dos, le bas des poumons, le cœur, la peau, le sang, le nerf vague, et le système circulatoire. Elle symbolise l’altruisme, le pardon, l’empathie, ma perception  de l’amour, la puissance divine, la volonté de l’âme et l’unité de conscience universelle. Elle est influencée par l’hypothalamus et l’intégrité. C’est un centre YING/YANG, neutre.

DYSHARMONIE :

C’est une non acceptation de soi.

J’ai de la difficulté à donner, à recevoir, face à l’amour.

J’ai peur du refus ou du ridicule

Je m’enferme dans un mutisme pour me protéger.

Mon amour est remplacé par de la haine, avec difficulté à pardonner, ce qui entraîne une baisse de l’immunité.

Aussi j’ai le sentiment d’avoir été dépossédé de quelque chose d’essentiel à ma vie.

Je suis sans défense, dans l’insécurité.

Je me sens obligé de vivre dans le sacrifice.

 

L’EPIPHYSE OU GLANDE PINEALE

C’est le principal miroir du MOI. Elle est reliée au JE SUIS et aux plus hauts plans de conscience. Elle est en relation avec ma voix intérieure, ma recherche spirituelle. Elle recueille tout ce qui a attrait aux perceptions de la terre (extérieur) et les met en contact avec les expériences intérieures.

DYSHARMONIE :

Elle signifie une non intégration de  MOI,

Je m’apitoie sur moi et je m’empêche de me réaliser.

Je suis confronté et en dualité avec moi-même.

J’ai peur de me tromper et d’être jugé

Je suis avec une lutte intérieure

Je me sens coupé de mon corps et de la terre

Je suis angoissé et la vie devient négative en tout.

 

LE PANCREAS :

Le pancréas est relié aux obsessions et à la rumination de mêmes pensées sans pouvoirs trouver de solutions : colère, injustice, peur du manquer, peur de ne pas savoir, peur de ne pas gérer le présent. Il symbolise la liberté, le pouvoir, la maîtrise de soi, notre définition de notre « moi ». Il est le centre de mes émotions de mes désirs. C’est l’organe qui participe à la digestion en fabriquant l’insuline  qu’il déverse dans l’intestin grêle. Ainsi il gère notre taux de sucre dans le sang. Par le suc pancréatique, il participe activement à la digestion des aliments préparés par l’estomac. S’il est en déséquilibre survient alors le diabète ou l’hypoglycémie.

DYSHARMONIE :

J’ai tendance à traverser la vie trop raisonnablement, en laissant trop peu de place pour le plaisir et la joie.

J’ai tendance à vivre dans la matière, dans le passé.

J’ai un besoin de trop correspondre aux normes.

J’ai de la difficulté à gérer, à vivre ou à obtenir de la douceur dans ma vie.

 

Accueil : Cliquez ici